Pourquoi créer votre entreprise dans le secteur du bâtiment ? Les conseils d’un jeune créateur.

AJR Installation et Maintenance est une jeune entreprise créée en Juin 2022 à Bourges (18). Spécialisée dans les travaux de plomberie, chauffage, climatisation et gaz, AJR Installation et Maintenance aspire à accompagner ses clients dans toutes les étapes de leurs projets avec l’objectif premier de faire de la qualité de finition, sa marque de fabrique !

Abel-John Richardson est l’exemple d’une reconversion atypique et réussie : après une formation initiale dans le secteur de la coiffure et fort d’expériences professionnelles dans le domaine de la logistique, c’est après le confinement qu’il décide d’embrasser la carrière d’artisan plombier.

 

Portrait d’un artisan entreprenant !

 

Âgé d’une trentaine d’année, Abel-John Richardson a connu plusieurs vies professionnelles avant de se lancer dans la création d’entreprise en 2022. Après avoir passé un CAP coiffure, il se reconvertit dans le domaine de la logistique. Titulaire d’un CACES de catégories 1, 3 et 5, il forme de futurs caristes pendant un certain temps, mais les opportunités se font rares et faute du diplôme adéquat, son souhait d’évoluer comme chef de secteur piétine.

En 2019, le COVID et sa longue période de confinement achèvent de le convaincre : il est temps pour lui d’amorcer un nouveau virage.

Lorsqu’on lui pose la question « pourquoi créer votre entreprise dans le secteur du bâtiment ? », la réponse est limpide, logique :

« Mon voisin est plombier et chaque jour, pendant le confinement, je voyais son camion faire des allers-retours, il travaillait tout le temps ! »

Et pour cause, malgré l’anxiété croissante qui a bercé l’année 2020, nombre de petites entreprises parviennent à assurer une certaine continuité.

Alors, avec la levée progressive du confinement, Abel-John Richardson se lance. Il intègre une formation qui durera près de 9 mois à l’AFPA. Il le dit lui-même : « Reprendre une formation a engagé beaucoup de sacrifices, financiers et familiaux ». Mais son projet est solide et il s’y accroche !

La formation terminée et pour asseoir ses connaissances nouvellement acquises, le jeune entrepreneur se fait embaucher en intérim dans une entreprise de climatisation dont le patron a lui-même connu le difficile parcours d’un créateur d’entreprise, 11 ans plus tôt. Il lui donne sa chance, comme un juste retour des choses, alors Abel-John se saisit de l’opportunité : « l’objectif c’était d’en apprendre le plus possible ! »

Le temps passe et les chantiers s’enchaînent mais un obstacle freine sa détermination : le manque de certificats qui lui donneraient l’indépendance et les autorisations nécessaires pour mettre en service les chantiers sur lesquels il intervient.

Pour obtenir ces certificats, Abel-John s’inscrit alors à des formations et obtient les certificats du premier coup : Attestation d’aptitude à la manipulation des fluides frigorigènes – Catégorie 1, Professionnel Gaz (PG)…

C’est d’ailleurs cette dernière certification – l’obtention du label PG – qui sera le déclencheur pour créer son entreprise : avec l’aide de la CAPEB de Bourges, il cherche un moyen de valoriser ce label, obtenu grâce à sa détermination. La CAPEB le renseigne, les avis s’échangent, elle consulte les professionnels de son réseau puis la décision est prise : créer sa propre entreprise pour mettre le label à son nom !

Début Juin 2022, AJR Installation et Maintenance voit le jour, oblitéré aux initiales de son créateur.

Fier de son parcours, Abel-John Richardson cherche maintenant à pérenniser son entreprise et gagner en visibilité pour accroitre son réseau et sa clientèle.

Il en est conscient : il n’est qu’au début de l’aventure entrepreneuriale et il reste encore beaucoup à faire.

Pourtant, lorsqu’à la fin de la conversation on lui demande quels conseils il donnerait à un artisan qui emprunterait le même chemin que lui, son ton est serein et plus motivé que jamais :

« Il est important de se former : l’aptitude aux fluides est probablement la formation qui me sera la plus utile pour être indépendant. C’est l’atout qui me permet de manipuler les fluides frigorigènes et de mettre en conformité mes chantiers ! Quand on début, c’est très important de rester en contact avec les clients, de se créer un réseau et d’être visible, de continuer à travailler avec d’autres entreprises lorsque c’est possible. Certains ne le font pas mais c’est parce qu’ils ont déjà leur propre clientèle. J’ajouterai aussi qu’il faut savoir être patient car tout prend du temps : les démarches, les formations… moi, par exemple, j’ai attendu plusieurs mois avant de pouvoir passer l’attestation d’aptitude ! »

Bientôt une autre corde à son arc : l’obtention du label RGE (Reconnu Garant Environnement) pour pouvoir faire profiter des aides à ses clients !